6,7 millions de dollars en NFT pour aider l’Ukraine grâce aux Pussy Riot

Les Pussy Riot, groupe punk féministe, s'est lancé le 26 février dernier dans les NFT pour venir en aide aux Ukrainiens. Le projet Ukraine DAO, une vente aux enchères de crypto-monnaies est destiné à des associations qui oeuvrent sur le terrain. Au pilotage de l'opération, Nadejda Tolokonnikova, co-fondatrice du groupe, a aidé à lever près de 6,7 millions de dollars.

Sommaire

  • Les Pussy Riot, des féministes anti-Poutine
  • 6 millions de dollars en NFT pour soutenir l’Ukraine
  • Des NFT pour sauver des vies
  • Un drapeau ukrainien symbolique

Les Pussy Riot, des féministes anti-Poutine

Les Pussy Riot font parler d’elles à travers un nouvel appel pour soutenir le peuple ukrainien. Ce collectif féministe punk rock moscovite créé en 2011, – dont le nom signifie littéralement « émeutes de chattes » en anglais – , sont connues pour leur opposition farouche à Vladimir Poutine. En 2012, elles multiplient les actions contre sa campagne à l’élection présidentielle en Russie et elles organisent régulièrement des prestations artistiques non autorisées pour promouvoir les droits des femmes dans leur pays. Pour n’en citer qu’une, le 21 Février 2012, elles s’introduisent dans la cathédrale du Christ Sauveur pour chanter « Vierge Marie, mère de Dieu, chasse Poutine, chasse Poutine, chasse Poutine ».

Le groupe féministe punk rock se lance dans les cryptos

Lorsque la Russie envahit l’Ukraine, les Pussy Riot s’associent avec Trippy de Trippy Labs et le collectif  PleasrDAO à des groupes de crypto-monnaies pour soutenir le projet Ukraine DAO, en vendant des “Non-Fungible Token » (NFT) ou jeton non fongibles en anglais. Par cette action, elles souhaitent “aider les ukrainiens qui souffrent de la guerre”. comme l’exprime leur leader Nadejda (dite Nadya) Tolokonnikova, En effet, depuis la crise sanitaire Covid-19, les NFT ont connu un boom et sont souvent utilisées au sein des associations caritatives pour récolter des fonds.  « La crypto-monnaie est sans frontières, sans permis et c’est tellement plus facile et rapide” avance-t-elle le 26 février sur Bloomberg.

6 millions de dollars en NFT pour soutenir l’Ukraine

Cette initiative caritative, lancée le 26 février dernier a déjà permis de collecter plus de 6,7 millions de dollars aujourd’hui, l’équivalent de 886 dollars par minute. Nadya Tolokonnikova, cofondatrice du groupe Pussy Riots, est particulièrement active  dans ce projet. En 24 heures, elle a levé près de trois millions de dollars. Les profits sont reversés à l’association caritative ukrainienne Come Back Alive” qui aide les militaires, les volontaires et les familles engagés dans la guerre russo-ukrainienne depuis 2014.

Un drapeau ukrainien symbolique

Néanmoins le groupe de rock stars russes ne désire pas mettre en avant des œuvres à son effigie. Nadya Tolokonnikova a déclaré lors de son lancement: « Nous avons délibérément évité d’ajouter notre propre vision artistique à cette édition, d’une certaine manière, c’est notre déclaration artistique conceptuelle forte.Symboliquement, le design du NFT mis en vente par la campagne UkraineDAO est une reproduction du drapeau ukrainien. Nadya Tolokonnikova justifie ce choix : “Les gens peuvent avoir des esthétiques différentes, mais il ne s’agit pas de savoir quelle couleur nous préférons, il s’agit de s’unir pour sauver des vies.

« Les gens peuvent avoir des esthétiques différentes, mais il ne s’agit pas de savoir quelle couleur nous préférons, il s’agit de s’unir pour sauver des vies. » Nadya Tolokonnikova, cofondatrice des Pussy Riot, le 25 février, dans une interview accordée à Decrypt

Le prix de l’œuvre n’a pas été fixé. En effet, les acquéreurs susceptibles sont invités à donner la somme d’argent qu’ils désirent. Les monnaies numériques semblent être de plus en plus sollicitées pour les démarches caritatives depuis le début du conflit en Ukraine, preuve en est de la réussite de la collecte lancée par la cofondatrice des Pussy Riot. D’ailleurs la collecte est toujours ouverte sur le site www.ukrainedao.love/ukraine-dao

Partager cette publication