Qui est Fatiha Briki, figure algérienne des Droits de l’Homme, placée en détention ?

Fatiha Briki, fervente défenseuse pour les Droits de l’Homme en Algérie, a été placée en détention ce jeudi 17 juin. Cette universitaire à la retraite, engagée notamment contre la torture, a été arrêtée sans même que les motifs de son arrestation soient connus. Portrait de cette femme, figure marquante des droits humains.

Sommaire

  • L’histoire familiale à la source du combat de Fatiha Briki
  • Ses engagements militants
  • Une détention à mettre en lien avec un durcissement du régime

Depuis mardi 21 juin, la garde à vue de Fatiha Briki a été prolongée sans que la police et la justice ne délivre les faits qui lui sont reprochés, au grand désespoir de sa famille ainsi que du CNLD, le Comité national pour la libération des détenus dont elle est membre. « Sous réserve du secret de l’instruction toujours en cours, sa garde à vue (a été) prolongée pour la 3e fois de 48h jusqu’à jeudi », explique Saïd Salhi, le vice-président de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme (LADDH)à l’AFP.  « Il n’y a que dans les affaires du terrorisme qu’on peut prolonger la garde à vue jusqu’à 11 jours », souligne-t-il. C’est dire l’inquiétude de ses proches.
Toute sa vie, cette algérienne s’est battue dans son pays en faveur du respect des droits de l’Homme. Son combat a toujours agacé le gouvernement algérien, dont l’actuel président Abdelmadjid Tebboune et sa police qui ont militants politiques et journalistes dans le collimateur depuis des années. Celle qui a fait de la libération des prisonniers d’opinion l’un de ses principaux combats se retrouve aujourd’hui derrière les barreaux, comme environ 1200 autres détenus d’opinion.

L’histoire familiale à la source du combat de Fatiha Briki

Fatiha Briki est issue d’une famille attachée à l’indépendance de l’Algérie. Son père Yahia Briki est un moudjahid c’est-à-dire un membre du Front de Libération National ou de l’Armée de Libération Nationale pendant la guerre d’Algérie (1954-1962). Il a participé à la tentative d’assassinat du général Massu en 1958, connu pour son usage de la torture. Il est ensuite condamné à mort puis finalement libéré en 1962. On peut alors aisément mesurer la profondeur de l’engagement militant de Fatiha Briki dès son plus jeune âge du fait de son environnement familial très politisé.

Ses engagements militants

Ancienne enseignante à l’université, cette membre active du Comité contre la torture et du CNLD défend les détenus suite aux évènements d’octobre 1988. Ces journées désignent une série de manifestations dans plusieurs villes d’Algérie pour réclamer la libéralisation du régime, poussant le gouvernement à proclamer l’État de siège et à déployer 10 000 soldats. Cela donne lieu à des centaines de morts et des milliers d’arrestations. Fatiha Briki lutte également pour la cause amazighe, réclamant la reconnaissance de l’identité ce peuple berbère et l’officialisation de la sa langue, depuis le Printemps Berbère en 1980 en Algérie. Depuis l’indépendance, en effet, l’arabe est devenue la langue officielle du pays, se traduisant par une arabisation de l’enseignement, au détriment de la langue berbère, désormais écartée de la politique linguistique algérienne.

« Il n’y a que dans les affaires du terrorisme qu’on peut prolonger la garde à vue jusqu’à 11 jours », Saïd Salhi

Une détention à mettre en lien avec le contexte de durcissement du régime

La militante des droits de l’Homme est en prison depuis le 17 juin 2021. Son arrestation s’inscrit dans le contexte difficile et tendu des élections législatives du 12 juin 2021, symptomatique d’un durcissement de la répression depuis notamment le hirak, c’est-à-dire les manifestations s’opposant à la candidature de l’ex-président Abdelaziz Bouteflika. Ils dénoncent les manquements aux droits de l’homme et la spoliation du pouvoir populaire par la junte militaire. Fatiha Briki elle-même s’est indignée de la répression de ce mouvement, en prônant une transition démocratique dans le pays et en signant le 1er mai un appel avec d’autres personnalités algériennes pour stopper la “guerre déclarée contre le peuple algérien”.

Prison2 marco chilese unsplash Qui est Yaël Braun-Pivet nouvelle présidente de l’Assemblée Nationale ?

Découvrez aussi

ABACA 815714 005 Qui est Yaël Braun-Pivet nouvelle présidente de l’Assemblée Nationale ?

Qui est Yaël Braun-Pivet nouvelle présidente de l’Assemblée Nationale ?

Yaël Braun-Pivet entre dans l’histoire : elle devient la première femme à siéger en qualité de présidente de l’Assemblée nationale française. Celle qui venait d...

pexels duane viljoen 10572770 1 Qui est Yaël Braun-Pivet nouvelle présidente de l’Assemblée Nationale ?

Vues du monde: l’avortement sur la sellette aux USA, la Colombie à gauche toute & Serena de retour à Wimbledon

Coup d'éclat à la Cour suprême aux Etats-Unis: le droit à l’avortement supprimé tandis que les états démocrates et le Sénat montent au créneau. En Colombie, Fra...

2106 femmes numeriques3 scaled e1655917318976 Qui est Yaël Braun-Pivet nouvelle présidente de l’Assemblée Nationale ?

Reportage informel: RDV avec Social Builder qui forme les femmes aux métiers du numérique

Plus de 700 inscrites à l'événement "Femmes & Numériques #OsezlaTech" organisé par Social Builder le 21 juin dernier à Paris. Au programme: leadership, reconver...

I am text block. Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Partager cette publication