Forum Génération Égalité à Paris: le sommet en faveur de la parité hommes-femmes

Hier mercredi 30 juin 2021 s’est ouvert le Forum Génération Égalité, un sommet international en faveur de la cause des femmes dans le monde. Focus sur ce rassemblement inédit et ses objectifs ambitieux.

Sommaire

  • Un événement qui s’inscrit dans la continuité de la Déclaration et le Programme d’action de Pékin
  • Les grands enjeux du Forum de l’égalité
  • Comment mettre en place des mesures concrètes ?

Depuis hier, mercredi 30 juin le Forum Génération Égalité organisé par l’ONU femmes a ouvert ses portes au Carrousel du Louvre à Paris et accueillera plus de 90 délégations d’Etats, fondations et activistes jusqu’au vendredi 2 juillet. Parmi les participants, sont attendus des personnalités engagées comme Melinda French Gates, co-présidente de la fondation Gates, et des décideurs politiques de premier plan comme Hillary Clinton, ancienne Secrétaire d’Etat des Etats-Unis, Antonio Guterres, Secrétaire Général de l’ONU, le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, la chancelière allemande, Angela Merkel ou, encore, le président de la République, Emmanuel Macron qui a lancé l’événement avec un discours vibrant. « Je revendique d’être féministe, au nom du fait que le féminisme est un humanisme », dit-il dans son allocution d’ouverture, « et que défendre la dignité des femmes, les droits des femmes, c’est en même temps défendre la dignité et les droits des hommes. » Il ajoute :  » ils ne sont pas séparables, parce que la condition humaine n’est pas sécable, parce ce que le combat des Lumières est un combat pour l’humanité, donc pour les femmes et les hommes ».

Organisée par l’ONU Femmes et présidée par la France et le Mexique, cette convention de l’ONU est inédite et compte comme étant la plus importante depuis la déclaration de Pékin en 1995. Elle a comme objectif de mettre en place des réformes concrètes afin de “réaliser des progrès immédiats et irréversibles en faveur de l’égalité hommes-femmes”, peut-on lire sur le site internet officiel du forum. Cependant, certains pays comme la Pologne, où l’avortement est pratiquement interdit, ont décidé de boycotter l’événement. Au total, 40 000 personnes se sont enregistrées afin d’assister en distanciel à la cérémonie d’ouverture ainsi qu’aux trois jours du sommet international qui se dérouleront à Paris.

« Je revendique d’être féministe, au nom du fait que le féminisme est un humanisme »

Emmanuel Macron

Un événement qui s’inscrit dans la continuité de la Déclaration et le Programme d’action de Pékin

En 1995 a eu lieu dans la capitale chinoise la quatrième Conférence mondiale sur les femmes, lors de laquelle a été adoptée à l’unanimité par la Déclaration et le Programme d’action de Pékin. Elle marque un tournant dans la lutte pour l’égalité des sexes à l’échelle mondiale : en la signant, 189 pays adhèrent officiellement à l’idée que cette égalité est une des conditions essentielles à la paix et ils assurent alors de traduire cet engagement dans leurs politiques nationales. Plus de 25 ans plus tard, ce sont non seulement des Etats qui seront présents au Forum Génération Égalité, mais aussi des activistes de la cause féministe, des ONG et des organisations engagées dans la lutte contre les inégalités, l’empowerment féminin et les violences faites aux femmes.

Les grands enjeux du Forum pour l’égalité

L’événement s’articulera autour de six thèmes, traitant des femmes dans le monde et dans les différents aspects de leur vie : le droit de disposer de leur corps et leur santé, la justice économique, le leadership féminin ou encore l’innovation au service de l’égalité entre les deux sexes… Autant d’enjeux pour les femmes ultérieurement fragilisés par la pandémie de Covid-19, davantage exposées aux situations économiques difficiles comme l’attestent le dernier rapport de l’ONU et le nouveau plan de relance de Joe Biden. De nombreuses conférences et tables rondes ont lieu tout au long des trois jours.

Quelles mesures concrètes seront mises en place ?

Ambassadrice et secrétaire générale du Forum génération égalité, Delphine O assure dans un entretien accordé au quotidien Les Echos, que des actions concrètes seront prises par les participants, afin d’accélérer les progrès dans l’égalité des femmes et de luttes contre les violences d’ici 2030, et que « chaque citoyen de chaque État pourra vérifier quels sont les engagements pris par son gouvernement ». La diplomate rappelle que les engagements que prendront les Etats seront publics et accessibles à tous les citoyens afin qu’ils puissent voir si les gouvernements respectent les promesses tenues. Pour participer au Forum, chaque organisation ou État doit obligatoirement présenter une mesure s’inscrivant dans la lutte pour l’égalité des sexes. Selon Delphine O, la France devrait présenter des annonces financières importantes.

Découvrez aussi

ABACA 815714 005 Qui est Yaël Braun-Pivet nouvelle présidente de l’Assemblée Nationale ?

Qui est Yaël Braun-Pivet nouvelle présidente de l’Assemblée Nationale ?

Yaël Braun-Pivet entre dans l’histoire : elle devient la première femme à siéger en qualité de présidente de l’Assemblée nationale française. Celle qui venait d...

pexels duane viljoen 10572770 1 Qui est Yaël Braun-Pivet nouvelle présidente de l’Assemblée Nationale ?

Vues du monde: l’avortement sur la sellette aux USA, la Colombie à gauche toute & Serena de retour à Wimbledon

Coup d'éclat à la Cour suprême aux Etats-Unis: le droit à l’avortement supprimé tandis que les états démocrates et le Sénat montent au créneau. En Colombie, Fra...

2106 femmes numeriques3 scaled e1655917318976 Qui est Yaël Braun-Pivet nouvelle présidente de l’Assemblée Nationale ?

Reportage informel: RDV avec Social Builder qui forme les femmes aux métiers du numérique

Plus de 700 inscrites à l'événement "Femmes & Numériques #OsezlaTech" organisé par Social Builder le 21 juin dernier à Paris. Au programme: leadership, reconver...

Partager cette publication