JO 1948 : Alice Coachman, première afro-américaine médaillée d’or

Notre série de l’été sur l’histoire des Jeux Olympiques et les athlètes femmes continue. Focus sur ces athlètes et ces personnalités qui ont façonné l’histoire du sport au féminin à travers la plus belle et internationale des compétitions. Aujourd’hui, la première médaillée afro-américaine, Alice Coachman, dans les premiers JO d'après guerre.

Sommaire

  • La ségrégation au temps des JO
  • Alice Coachman, un rôle modèle pour les générations futures

La ségrégation au temps des JO

En 1948, lors des JO de Londres, les premiers ayant lieu après la Deuxième Guerre Mondiale, Alice Coachman (1923-2014) est la première athlète afro-américaine à monter sur la plus haute marche du podium olympique pour sa victoire au saut en hauteur. Sans entraînement formel et non autorisée à prendre part aux compétitions officielles à cause de la couleur de sa peau, elle est la seule femme noire de l’équipe américaine. Elle savoure son triomphe anglais. Le roi Georges VI lui remet sa médaille et elle est même invitée sur le yacht royal. Le président Harry Truman la félicite et Count Basie donne une soirée en son honneur. 

Mais à la fin des années 40, la ségrégation raciale règne encore dans le Sud américain d’où Alice Coachman est originaire. “Les Noirs et les Blancs sont assis séparément dans l’auditorium de la ville d’Albany où a lieu une cérémonie en son honneur. Le maire s’assied sur la scène avec elle mais ne veut pas lui serrer la main, et elle doit sortir par une issue de secours”, écrit le New York Times dans un article écrit au moment de sa mort. 

“Les Noirs et les Blancs sont assis séparément dans l’auditorium de la ville d’Albany où a lieu une cérémonie en son honneur. Le maire s’assied sur la scène avec elle mais ne veut pas lui serrer la main, et elle doit sortir par une issue de secours” Le New York Times au sujet d’Alice Coachman

Alice Coachman, un rôle modèle pour les générations futures

Elle fut aussi la première femme noire à être sponsorisée par Coca Cola qui l’engage en 1952 pour 500$ ! Elle ouvrira ainsi la voie et devient un rôle modèle pour une génération d’athlètes américaines qui marqueront l’histoire des JO : de la sprinteuse Wilma Glodean Rudolph (1940-1994), trois médailles d’or aux JO de Rome en 1960, à la gymnaste Simone Biles (née en 1997), quadruple médaillée d’or aux JO de Rio en 2020…

.

Découvrez aussi

LOUAIL Audrey photo Le portrait du mois dans Smart Tech: Audrey Louail, PDG d'Ecritel et présidente de Croissance Plus

Le portrait du mois dans Smart Tech: Audrey Louail, PDG d’Ecritel et présidente de Croissance Plus

De l'édition et du marketing digital, à l'infogérance, le parcours Audrey Louail, énergique dirigeante d’Ecritel, une entreprise de cloud et d'hébergement et no...

Photo Clarisse Serre e1669808763335 L'Interview Informelle: Clarisse Serre, avocate en droit pénal et « lionne du barreau»

L’Interview Informelle: Clarisse Serre, avocate en droit pénal et « lionne du barreau»

Classée parmi les 30 avocats « les plus puissants de France », Clarisse Serre est une avocate pénaliste hors normes. Dans son livre paru en septembre, « La lion...

AG Heilbronner Heydemman 17ème édition du Women’s forum : le temps des femmes, de leur santé, de la paix et du climat.

17ème édition du Women’s forum : le temps des femmes, de leur santé, de la paix et du climat.

Le Global Meeting du Women’s Forum for the Economy & Society revient pour sa 17 ème édition à Paris et se tiendra jusqu’à mercredi 30 novembre au Palais Brongni...

Partager cette publication

Informelles a besoin de vous!

A trois associés- Olivia Strigari, Yves Bougon et Mickaël Berret -  on a réalisé un rêve un peu fou: créer un média économique indépendant pour les femmes actives, pour avoir un impact sur l’égalité femme-homme, pour briser le plafond de verre et l’isolement des femmes managers, insuffler l’esprit de sororité parmi toutes celles qui œuvrent au quotidien, pour les inspirer avec des portraits de leurs paires, pour partager leurs expériences, leurs coups de gueule et de tête, pour les accompagner pas à pas dans leur aventure. Celle d’être une femme épanouie et libre.

Ce rêve est désormais en ligne, à un an de son lancement. Avec un nouvel outil génial qui œuvre pour la presse indépendante: la plateforme Jaimelinfo qui permet de faire des dons défiscalisés aux médias qui vous tiennent à cœur. Alors si vous partagez notre démarche et avez envie de contribuer à l’avancée de la parité, n’hésitez pas à nous soutenir ! Votre don sera défiscalisé à 66% et, en plus, réduira vos impôts!

Pour agir concrètement et faire que l’indépendance financière des femmes soit une réalité et l’entrepreneuriat féminin facilité…

Soutenez Informelles.media, la presse libre et indépendante pour l’empowerment féminin!

Donate