Home » JO 1984 : la première femme musulmane médaillée d’or

JO 1984 : la première femme musulmane médaillée d’or

Pendant l’été des JO de Tokyo 2020, notre série sur les femmes sportives s'illustrant lors des Jeux Olympiques continue. Les femmes musulmanes ont écrit certaines pages de l'histoire du sport féminin depuis les JO de Los Angeles en 1984. Nawal El Moutawakel en tête, première femme musulmane, arabe et africaine à remporter la médaille d'or.

Sommaire

  • Nawal El Moutawakel, première en tout
  • Les femmes sportives dans le monde musulman

Nawal El Moutawakel, première en tout

La même année où le marathon féminin est enfin admis aux Jeux Olympiques de Los Angeles, un autre événement marque l’histoire de l’olympisme : en remportant l’épreuve du 400 mètres haies, Nawal El Moutawakel (1962) est la première femme du monde musulman, première marocaine -quelques jours avant la médaille d’or de Saïd Aouita dans le 5 000 mètres- et première athlète du continent africain à monter sur la plus haute marche du podium. « Il faut marcher, trottiner puis sprinter », déclare-t-elle plus tard. « Vous pouvez sentir et être témoin (du progrès) quand vous voyez combien de femmes font partie des délégations par rapport à la période en 1984 où j’étais la seule femme de l’équipe marocaine ». Pour elle, le 400 mètres haie est une métaphore de “la vie où vous devez franchir des étapes”

Devenue membre du CIO en 1998 (première femme musulmane), elle dirige la commission « Femmes et sport ». En 2007, elle devient ministre des Sports du Maroc. Depuis 2012, elle est vice-présidente du CIO (Comité International Olympique).

« Il faut marcher, trottiner puis sprinter. Vous pouvez sentir et être témoin (du progrès) quand vous voyez combien de femmes font partie des délégations par rapport à la période en 1984 où j’étais la seule femme de l’équipe marocaine. ». Nawal El moutawakel, sportive, vice-présidente du CIO

Les femmes sportives dans le monde musulman

La toute première femme musulmane à participer aux JO fut la fleurettiste Halet Çambel qui, en 1936, se rendit célèbre en refusant de rencontrer Adolf Hitler. D’autres sportives des mondes musulman et africain ont depuis suivi les pas de Halet Çambel et Nawal El Moutawakel. Vainqueur du 10 000 mètres à Barcelone en 1992, Derartu Tulu devient la première africaine noire à remporter une médaille d’or, exploit qu’elle réédite en 2000 à Sydney.

En 2016, Sara Ahmed devient -à 18 ans- la première femme arabe médaillée en haltérophilie et la première Égyptienne à monter sur le podium olympique pour une médaille de bronze. La même année, l’escrimeuse Ibtihaj Muhammad crée la sensation en étant la première musulmane américaine à porter le hijab lors d’une épreuve olympique et revient de Rio avec la médaille de bronze par équipes. Elle servira de modèle pour la première poupée Barbie voilée. 

Découvrez aussi

[/vc_column_text]

Un document unique: un an de Covid19 vu par l’AFP

Marielle Eudes, Directrice de la Photo de l’AFP, et Les Arènes publient "Pandemia, Ce que nous avons vécu". Plus de 420 photos résument un an de pandémie sur to...

Le grand retour de la FIAC avec Jennifer Flay. Entretien

Avec la FIAC au Grand Palais Éphémère sur le Champ-de-Mars du 21 au 24 octobre 2021, Paris devient à nouveau la semaine la capitale internationale de l'art cont...

Le portrait du mois dans Smart Tech: Hélène Huby, à la conquête des étoiles

Retrouvez chaque mois le portrait d'une femme de la tech dans l'émission de Delphine Sabattier, Smart Tech, sur la chaîne B-Smart. Pour celui d'Octobre, Hélène ...

[/vc_column][/vc_row]

Partager cette publication