Katia, entrepreneure aux ailes déployées

Pour célébrer la nuit du handicap, samedi 12 juin, plein phare sur une dirigeante pas comme les autres, qui a fait du handicap sa force et son atout. Katia Dayan, fondatrice de l’agence de communication « Les papillons de jour » nous raconte sa démarche.

Sommaire

  • Katia Dayan, quel a été le déclic?
  • Pourquoi avoir souhaité une agence différente ?
  • Qu’est ce que c’est une entreprise adaptée ?
  • Quel cahier des charges ?

A la faveur du déconfinement et de ses terrasses bondées, le hasard nous offre la rencontre avec une dirigeante pas comme les autres, Katia Dayan. Fondatrice de l’agence de communication « Les Papillons de jour », un nom « en hommage à sa mère perdue trop tôt » nous glisse-t-elle dans un souffle, Katia a conçu une entreprise adaptée, c’est-à-dire une entreprise embauchant plus de 55% de personnes handicapées dans ses effectifs de production. Elle tient à le souligner, « le handicap est bien souvent invisible et ne demande pas d’aménagement particulier ». Ce sont des accidents de vie, de parcours et les employés en situation de handicap sont tout aussi compétents, voire souvent plus investis que ceux qui n’en ont pas. Retour sur son parcours atypique.

Quel a été le déclic pour vous lancer dans l’entrepreneuriat ?

J’ai travaillé dans plusieurs grands groupes et dans le tout dernier, j’ai réalisé que, comme beaucoup d’autres sociétés, nous n’employons pas assez de personnes en situation de handicap. Par ailleurs, depuis la loi Chirac, du 11 février 2005, les entreprises avec plus de 20 employés, ayant moins de 6% de personnes handicapées, doivent s’acquitter d’une contribution auprès de l’Agefiph. Une contribution qui peut vite grimper.

Pourquoi avoir souhaité lancer une agence différente ?

A l’époque, j’étais une maman divorcée de quatre enfants et j’avais eu la chance de travailler avec de grands capitaines d’industrie. J’ai réalisé qu’une entreprise adaptée pouvait permettre à d’autres entreprises n’ayant pas encore embauché suffisamment de personnes en situation de handicap, de réduire cette contribution à l’Agefiph. Il n’y avait pas du tout d’agence de communication globale print et web avec ce positionnement, c’était donc une opportunité pour informer et sensibiliser les chefs d’entreprise sur le sujet du handicap. J’ai foncé tête baissée sans trop réfléchir, portée par mes enfants. J’étais par ailleurs d’autant investie dans l’inclusion que ma mère avait vécu une situation de ce type-là.

Qu’est-ce qu’une entreprise adaptée ? Quel est son cahier des charges ? A-t-elle besoin de certifications spécifiques, d’accompagnement ?
Y-t-il un organisme d’Etat qui accompagne ce genre de structure ?

Une entreprise adaptée s’inscrit dans une démarche globale, avec un cahier des charges précis et pour obtenir l’agrément elle doit signer un contrat d’objectifs et de Moyens (CPOM). Ce contrat, d’une durée maximum de 5 ans, pourra être signé à l’issue d’un processus d’instruction par le préfet de région.

Plus d’infos sur : www.lespapillonsdejour.fr

 

 

 

« Le handicap est bien souvent invisible et ne demande pas d’aménagement particulier ».Katia Dayan, fondatrice de l’agence Les Papillons de jour

Slogan Les papillons de jour Katia, entrepreneure aux ailes déployées
Les papillons de jour 02 DR Katia, entrepreneure aux ailes déployées
Slogan2 les papillons de jour Informelles Katia, entrepreneure aux ailes déployées
Partager cette publication
Written by Olivia Strigari
Passionnée par les questions sociétales liées à la condition de la femme, en France et dans le monde, par la maternité, l’éducation et les neurosciences, la parentalité au sens large et la santé des femmes et des jeunes enfants, Olivia Strigari a dirigé pendant 5 ans la rédaction web & print de famili et magicmaman au Groupe Marie Claire et assuré des événements tels que la Journée Nationale de l’Infertilité, réunissant les plus grands experts de France et d’Europe, autour de conférences phares très suivies pendant ses 6 éditions. Fin 2020 elle quitte ses fonctions pour lancer Informelles, le média des femmes actives. Auparavant elle avait mis ses compétences et sa soif de découvertes et de grands espaces au services des magazines Hôtel&Lodge en France et en Italie dont elle a assuré la rédaction en chef pendant 7 ans. Elle a oeuvré au lancement de l’édition italienne, à la création des Hôtel&Lodge Awards, un événement porteur dans l’hôtellerie récompensant les meilleurs établissements chaque année, et, enfin, à la digitalisation des contenus. Une carrière de journaliste avant tout, interrompue par une mission de directrice de la communication dans l’agence créative Havas 360, pour repositionner et digitaliser toute la communication de cette entité française du groupe Havas. Spécialisée dans le déploiement de titres plurimédia, elle suit actuellement un cursus de Executive International MBA à l’IAE Paris Sorbonne Business School.