La fondation Alice Milliat lance ses premiers Trophées pour l’équité dans le sport

Le vendredi 29 octobre la fondation Alice Milliat a décerné 6 prix aux actrices et aux acteurs qui agissent en faveur de l’égalité des sexes dans le sport. Cette soirée a également été l’occasion de rendre compte de l’indispensable rôle des femmes dans le monde du sport de haut niveau. 

Sommaire

  • Un chaleureux hommage à une sportive révolutionnaire
  • Alice Milliat, moteur du sport féminin
  • Les actrices et les acteurs pour l’égalité dans le sport récompensés

Un chaleureux hommage à une sportive révolutionnaire

100 ans après la création de la Fédération Sportive Internationale (FSFI) par Alice Milliat, de nombreuses actrices et de nombreux acteurs se sont regroupés pour rendre hommage à cette figure majeure du féminisme du XXe siècle. À l’occasion de l’évènement en partenariat avec la banque Palatine, des médias, des associations et des personnalités se sont donnés rendez-vous au salon Arsène Mauduit à Nantes. Parmi les invités étaient présents Nordjialem Myaro, présidente de la Ligue féminine de handball, Ronan Pallier, médaillé paralympique et Sarah Ourahmoune, médaillée olympique de boxe. Vanessa Le Moigne, journaliste de sport était elle chargée de l’animation de la soirée.
Sarah Ourahmoune, présidente du jury des trophées Alice Milliat explique qu’elle a accepté ce rôle afin de « féliciter toutes celles et ceux qui s’engagent au quotidien pour faire en sorte que les femmes pratiquent dans de meilleures conditions.

L’évènement qui alliait convivialité et révérence était l’occasion de souligner les progrès effectués en matière d’équité dans le sport, mais également de mettre en avant des objectifs communs. Après des discours de bienvenue prononcés par un élu local et par la présidente de la fondation, la comédienne Karen Châtaigner s’est muée en Alice Milliat le temps d’une représentation, opposant les visions des femmes dans le sport en 1915 à celles de 2021.

Alice Milliat, moteur du sport féminin

Cet hommage est destiné à une femme qui milita fortement pour une participation féminine aux Jeux Olympiques et qui, devant le refus du CIO, décida d’organiser des compétitions féminines, nationales d’abord (championnat de France de football féminin par exemple) puis internationales (Jeux Mondiaux Féminins à Paris en 1922). Alice Milliat était le symbole de la réussite égalitaire du sport. Pour illustrer l’impact de cette activiste à l’époque il est bon de savoir qu’à la suite du succès de la seconde édition des Jeux Mondiaux Féminins en Suède en 1926, le CIO a autorisé pour la première fois des femmes à participer à des épreuves officielles lors des Jeux Olympiques de 1928 à Amsterdam. C’est donc logiquement qu’en 2016, la première Fondation dédiée au sport féminin se nomme symboliquement « la Fondation Alice Milliat ». Vanessa Le Moigne, animatrice de la soirée et journaliste féministe engagée auprès de l’association Femmes Journalistes de Sport explique que “l’évènement de ce soir est une forme d’inspiration qui nous réunit toutes et tous autour d’une figure qui représente parfaitement d’une valeur que l’on a envie de transmettre: l’inclusion

Les actrices et les acteurs pour l’égalité dans le sport récompensés

Cette cérémonie qui promeut l’égalité dans le monde du sport avait aussi pour but de faire résonner ce message de manière plus universelle. À cet effet, Aurélie Bresson, présidente de la fondation affirme : « C’était important de manifester que les femmes n’ont pas toujours pu avoir le droit de pratiquer le sport qu’elles souhaitaient faire. Par l’organisation de cet évènement, nous avons voulu montrer que les femmes ont des droits et qu’elles peuvent prendre leurs places. »

« C’était important de manifester que les femmes n’ont pas toujours pu avoir le droit de pratiquer le sport qu’elles souhaitaient faire. Par l’organisation de cet évènement, nous avons voulu montrer que les femmes ont des droits, elles peuvent prendre leurs places. »Aurélie Bresson, Présidente de la fondation Alice Milliat

La présidente du jury Sarah Ourahmoune, vice-championne olympique de boxe en 2016, dirigeante du sport et entrepreneuse a décerné 6 prix lors de cette cérémonie: le média, le partenaire, l’association, la personnalité, l’association nantaise et le prix coup de cœur. Le trophée de la personnalité œuvrant pour l’égalité dans le sport a été attribué à Nodjialem MYARO, présidente de la Ligue Féminine de Handball depuis 2014 pour son rôle dans la médiatisation du handball féminin et son implication dans la création d’une convention collective qui garantit de nombreux droits aux joueuses. Le handball fait figure de bonne élève qui agit dans le sens de l’égalité puisque le groupe Butagaz associé à la Fédération Française de Handball, s’est vu décerner le prix du partenaire du sport pour ses actions contribuant au développement du handball féminin et à son épanouissement.

Le quotidien Ouest-France a lui aussi été congratulé par un trophée réservé aux médias pour sa stratégie éditoriale en faveur du sport féminin. La belle surprise de la soirée était probablement la victoire du prix associatif pour Famosport, qui développe des actions d’insertion sportive pour les femmes issues des quartiers prioritaires. Autre association, l’ASPTT Nantais a également été félicité pour son événement “le sport donne des elles”. Enfin, le trophée coup de cœur du jury a récompensé l’association Sine Qua Non pour la Sine Qua Non-Run, une course mixte qui a pour but de dénoncer les violences sexistes et sexuelles et qui revendique une accessibilité au sport de leur choix pour toutes les femmes.

À travers cette soirée riche en émotions, la fondation Alice Milliat a su rendre hommage à la femme qui symbolise le combat égalitaire dans le sport et a permis à de nombreuses actrices et de nombreux acteurs d’entrevoir ensemble un futur commun pour les sportives de tous horizons. Les JO de Paris 2024 sont à l’image de ces avancées puisqu’ils seront les premiers Jeux Olympiques totalement paritaires avec autant de sportifs que de sportives en compétition.

soutenez informelles La fondation Alice Milliat lance ses premiers Trophées pour l’équité dans le sport

Partager cette publication