La start up de la semaine: IdeAll, agence d’évènements 2.0

Rencontre avec Alexandra Guenantin, cofondatrice d'Ideall, la market place 2.0 de l'événement virtuel incubée à Station F. Elle nous dit tout sur le lancement de sa boîte avec Maïnou Laouchez en 2019. Elle partage leurs réussites, la crise du Covid19 et l'évolution de leur business model. Agiles et habiles, voici deux femmes à l'ère du tout digital.

Sommaire

  • La naissance d’IdeAll
  • L’évolution du business model
  • L’épreuve de la crise sanitaire
  • L’entrepreneuriat au féminin
  • La force de volonté d’Alexandra et Mainou

La naissance d’IdeAll

Tout a commencé à l’école de commerce IPAG à Paris en 2018. Alexandra Guenantin et Maïnou Laouchez sont alors étudiantes en master entrepreneurial. Elles collaborent ensemble sur des projets fictifs mis en place par leurs professeurs. De cette coopération naît une alchimie. Alexandra Guenantin explique: « Lorsqu’on travaillait ensemble, on se rendait compte qu’il y avait une certaine complémentarité qui s’était mise en place. On s’est alors dit qu’on pourrait monter un projet commun qui ne resterait plus de l’ordre du fictif, mais qui serait bien concret. » Un an plus tard, en avril 2019 IdeAll voit le jour.

L’évolution du business model

Initialement les deux jeunes entrepreneures lancent une plateforme d’aide à la recherche de cadeaux personnalisés destinés aux entreprises et aux particuliers. Parmi leurs offres, elles mettent à disposition des expériences à partager dans la capitale parisienne. Puis IdeAll évolue et passe d’un modèle principalement B2C (Business to Consumer), à un modèle BtoB (Business to Business). Alexandra raconte: « On s’est rapidement rendues compte que l’on se faisait beaucoup solliciter pour des évènements internes aux entreprises. Alors au lieu de vendre nos évènements à des particuliers, on a voulu les vendre directement aux entreprises. » Elle ajoute: « Notre volonté est toujours restée la même: on veut promouvoir un relationnel fort pour les gens qui nous font confiance  »

« Notre volonté est toujours rester la même: on veut promouvoir un relationnel fort pour les gens qui nous font confiance » Alexandra Guenantin

À la fin de l’année 2019, IdeAll enregistre ses premières ventes en proposant des évènements corporate. Ces derniers ont pour but de sensibiliser les employés à des thématiques spécifiques comme le développement durable ou de renforcer la cohésion d’équipe à travers des activités ludiques (escapes games, quiz.). Le concept séduit. Malheureusement quelques mois plus tard, la crise sanitaire survient et les deux cofondatrices doivent faire preuve d’imagination car les évènements prévus ne cessent d’être déprogrammés.

L’épreuve de la crise sanitaire

« Trois semaines avant le premier confinement les clients commençaient à annuler leurs évènements. Ils ne voulaient prendre aucun risque par crainte du Covid. » Alexandra Guenantin, pragmatique, voit son projet en grande difficulté. Au lieu de mettre la clé sous la porte, les deux collaboratrices se lancent alors le pari de centrer leur activité autour d’évènements en ligne. Alexandra raconte cette épopée: « Au mois de mai 2020 on a commencé à commercialiser le virtuel parce qu’on s’est rendus compte qu’il y avait une réelle place dans ce marché. » Elle poursuit: « On voulait élargir les possibilités pour aider nos clients.  On a donc créé des jeux qui aéreraient leur charge mentale en temps de confinement »

L’entrepreneuriat au féminin

Incubées dans le campus de startups parisien Station F depuis janvier 2021, la pugnacité des deux jeunes CEO semble payer car le nombre d’évènements virtuels organisés par IdeAll triple en six mois. Quatre cent événements étaient dénombrés fin décembre 2020 contre plus de mille aujourd’hui, en novembre 2021. Alexandra nous en dit plus sur les évènements qui font la réussite d’IdeAll: « L’offre qui fonctionne le mieux ce sont les jeux virtuels comme les escape games et les quiz. Notre best seller c’est l’escape game « 007 : Mission secrète. »  Elle ajoute: « On remarque que les évènements en ligne contraignent moins les entreprises en terme de logistique, c’est en cela que c’est une alternative viable ».

La force de volonté d’Alexandra et Maïnou

Alexandra et Maïnou veulent prouver qu’un duo de jeunes femmes fraichement diplômées peut y arriver à force d’abnégation et que la réussite commerciale n’est pas réservée aux hommes. D’ailleurs, à ce titre, Alexandra explique que les hommes et les femmes ont deux approches distinctes de l’entrepreneuriat. Elle explique: « Les hommes sont généralement plus ambitieux, ils prennent plus de risques. Échanger avec eux nous a enrichies. » Elle poursuit: « Concernant les femmes, je pense qu’on est plus précautionneuse, on prend le temps de bien réaliser ce qu’on entreprend. En bref, on anticipe davantage.« 

Aujourd’hui, IdeAll est devenue une marketplace d’organisation d’événements qui compte plus de dexu cents partenaires référencés. Et une plateforme d’engagement collaborateur devrait voir le jour début 2022.

soutenez informelles La start up de la semaine: IdeAll, agence d'évènements 2.0

Partager cette publication

Informelles a besoin de vous!

A trois associés- Olivia Strigari, Yves Bougon et Mickaël Berret -  on a réalisé un rêve un peu fou: créer un média économique indépendant pour les femmes actives, pour avoir un impact sur l’égalité femme-homme, pour briser le plafond de verre et l’isolement des femmes managers, insuffler l’esprit de sororité parmi toutes celles qui œuvrent au quotidien, pour les inspirer avec des portraits de leurs paires, pour partager leurs expériences, leurs coups de gueule et de tête, pour les accompagner pas à pas dans leur aventure. Celle d’être une femme épanouie et libre.

Ce rêve est désormais en ligne, à un an de son lancement. Avec un nouvel outil génial qui œuvre pour la presse indépendante: la plateforme Jaimelinfo qui permet de faire des dons défiscalisés aux médias qui vous tiennent à cœur. Alors si vous partagez notre démarche et avez envie de contribuer à l’avancée de la parité, n’hésitez pas à nous soutenir ! Votre don sera défiscalisé à 66% et, en plus, réduira vos impôts!

Pour agir concrètement et faire que l’indépendance financière des femmes soit une réalité et l’entrepreneuriat féminin facilité…

Soutenez Informelles.media, la presse libre et indépendante pour l’empowerment féminin!

Donate