Les origines du 8 mars : la Journée Internationale des Droits des Femmes

Le 8 mars est un rendez-vous annuel important pour faire le bilan de l’égalité des sexes dans de nombreux pays. Mais connaissez-vous les origines de cette journée ? Retour sur l’histoire du 8 mars.

Sommaire

  • Les prémices de la journée de la femme remontent à plus d’un siècle
  • Une première journée internationale en Europe
  • Le 8 mars, une date qui symbolise le pouvoir des femmes
  • Yvette Roudy, officialise la journée des droits de la femme en France
  • Journée du 8 mars 2022 : les femmes premières impactées par la crise climatique

Les prémices de la journée de la femme remontent à plus d’un siècle

Bien que la journée internationale des droits des femmes ait été officialisée par l’Organisation des Nations Unies (ONU) en 1977, elle puise ses origines au XXe siècle en Amérique du Nord et en Europe. La première journée nationale de la femme (National Woman’s Day) s’est tenue le 28 Février 1909 à de New York. Organisée par les membres du Parti Socialiste d’Amérique, des milliers de personnes participent à l’évènement. De nombreuses femmes prennent la parole. L’un des discours les plus marquants de cette journée fut celui de l’écrivaine Charlotte Perkins Gilman. Elle déclare : « Il est vrai que le devoir d’une femme est centré sur sa maison et son rôle de mère… [mais] sa maison devrait signifier son pays tout entier, et ne pas être confiné à trois ou quatre pièces ou à une ville ou un État ».

Une première journée internationale en Europe

Un an plus tard, la deuxième conférence internationale des femmes socialistes (organisation féministe et socialiste internationale), se tient à Copenhague en Europe. La journaliste et militante allemande Clara Zetkin appelle les « femmes socialistes de tous les pays » à organiser, chaque année, une Journée internationale des femmes. Celle-ci est célébrée dès le 19 mars 1911 en Autriche, en Allemagne, au Danemark et en Suisse. Plus d’un million de personnes sont présentes et revendiquent le droit de vote des femmes, le droit au travail et la fin des discriminations au travail.
De 1911 à 1915, des « journées internationales de la femme » ou « des ouvrières » sont célébrées dans plusieurs pays, notamment en Allemagne, en Autriche, en France et en Russie.

Le 8 mars, une date qui symbolise le pouvoir des femmes

Alors que deux millions de soldats sont morts pendant la guerre, l’insupportable misère de l’hiver 1916-17 en Russie fait éclater la révolution. Des femmes manifestent un 8 mars dans les rues de Saint-Pétersbourg (alors baptisée Petrograd). Elles exigent du pain pour leurs enfants et le retour de leurs maris partis au front. Bien que les dirigeants politiques se soient opposés à la date choisie pour cette grève, les femmes ont maintenu le jour du 8 mars pour manifester. Quatre jours plus tard, le tsar abdique et le gouvernement provisoire accorde le droit de vote aux femmes. Ces revendications marquent le début de la révolution russe.

Dès lors la tradition du 8 mars se met en place et sera officiellement célébrée en Union Soviétique à partir de 1921. De nombreux pays célébreront à leur tour la journée de la femme à cette date. Mais il faut attendre 1977 pour que les Nations Unies officialisent la Journée internationale des femmes au 8 mars, enjoignant ainsi tous les pays membres à célébrer les droits des femmes.

Yvette Roudy, officialise la journée des droits de la femme en France

En France, c’est Yvette Roudy, première ministre des droits de la femme qui officialise la journée de la femme en 1982. Alors Président de la République, François Mitterrand reçoit 400 femmes à l’Elysée. Il prononce un discours prônant « l’autonomie, l’égalité et la dignité » des femmes dans lequel il admet que « quelque soit les progrès réalisés, la situation de la femme de [la] société reste marquée par la dépendance, l’inégalité et le non-respect des droits de la personne ».

« Quelque soit les progrès réalisés, la situation de la femme de [la] société reste marquée par la dépendance, l’inégalité et le non-respect des droits de la personne. » François Mitterrand, ancien Président de la République française

Journée du 8 mars 2022 : les femmes premières impactées par la crise climatique

Chaque année, l’Organisation des Nations Unies (ONU) choisit un thème qui donne lieu à de nombreux débats et actions. Le thème retenu pour l’année 2022 s’inscrit dans le contexte de la crise climatique. Il s’intitule « L’égalité aujourd’hui pour un avenir durable ». En effet, « les femmes […] constituent la majorité des personnes pauvres de la planète et sont davantage dépendantes des ressources naturelles qui sont les plus menacées par le changement climatique » d’après l’ONU Femmes.

 

soutenez informelles Les origines du 8 mars : la Journée Internationale des Droits des Femmes

Découvrez aussi

LOUAIL Audrey photo Le portrait du mois dans Smart Tech: Audrey Louail, PDG d'Ecritel et présidente de Croissance Plus

Le portrait du mois dans Smart Tech: Audrey Louail, PDG d’Ecritel et présidente de Croissance Plus

De l'édition et du marketing digital, à l'infogérance, le parcours Audrey Louail, énergique dirigeante d’Ecritel, une entreprise de cloud et d'hébergement et no...

Photo Clarisse Serre e1669808763335 L'Interview Informelle: Clarisse Serre, avocate en droit pénal et « lionne du barreau»

L’Interview Informelle: Clarisse Serre, avocate en droit pénal et « lionne du barreau»

Classée parmi les 30 avocats « les plus puissants de France », Clarisse Serre est une avocate pénaliste hors normes. Dans son livre paru en septembre, « La lion...

AG Heilbronner Heydemman 17ème édition du Women’s forum : le temps des femmes, de leur santé, de la paix et du climat.

17ème édition du Women’s forum : le temps des femmes, de leur santé, de la paix et du climat.

Le Global Meeting du Women’s Forum for the Economy & Society revient pour sa 17 ème édition à Paris et se tiendra jusqu’à mercredi 30 novembre au Palais Brongni...

[/vc_column][/vc_row].

Partager cette publication

Informelles a besoin de vous!

A trois associés- Olivia Strigari, Yves Bougon et Mickaël Berret -  on a réalisé un rêve un peu fou: créer un média économique indépendant pour les femmes actives, pour avoir un impact sur l’égalité femme-homme, pour briser le plafond de verre et l’isolement des femmes managers, insuffler l’esprit de sororité parmi toutes celles qui œuvrent au quotidien, pour les inspirer avec des portraits de leurs paires, pour partager leurs expériences, leurs coups de gueule et de tête, pour les accompagner pas à pas dans leur aventure. Celle d’être une femme épanouie et libre.

Ce rêve est désormais en ligne, à un an de son lancement. Avec un nouvel outil génial qui œuvre pour la presse indépendante: la plateforme Jaimelinfo qui permet de faire des dons défiscalisés aux médias qui vous tiennent à cœur. Alors si vous partagez notre démarche et avez envie de contribuer à l’avancée de la parité, n’hésitez pas à nous soutenir ! Votre don sera défiscalisé à 66% et, en plus, réduira vos impôts!

Pour agir concrètement et faire que l’indépendance financière des femmes soit une réalité et l’entrepreneuriat féminin facilité…

Soutenez Informelles.media, la presse libre et indépendante pour l’empowerment féminin!

Donate