Rentrée scolaire : quelles sont les aides qui vous concernent ?

Pour la rentrée des classes, de nombreuses mesures et aides financières ont été mises en place par le gouvernement. Informelles, fait le point sur les aides dont vous pouvez bénéficier cette année.

Sommaire

    • L’allocation de rentrée scolaire (ARS)
    • La prime exceptionnelle versée le 15 septembre 2022
    • Inscrire son enfant à une activité sportive
    • Une réduction d’impôts pour les parents
    • Bénéficier d’un crédit d’impôt en employant un enseignant à domicile
    • Les prêts bancaires pour vos étudiants
    • Améliorer le pouvoir d’achat des étudiants
    • L’APL, une aide souvent utilisée par les étudiants
    • Remise sur le carburant

C’est la rentrée ! Vous avez des enfants qui rentrent en primaire, au collège, au lycée ou qui poursuivent leurs études supérieures ? Sachez que le gouvernement a mis en place des aides pour financer les frais liés à la scolarité de vos enfants et leur offrir les meilleures conditions possibles pour étudier. À vos notes !

L’allocation de rentrée scolaire (ARS)

L’ARS est une prestation sociale versée chaque année par la CAF ou le MSA. Elle est un coup de pouce pour les ménages ayant des enfants âgés de 6 ans à 18 ans et permet aux familles de pallier aux difficultés financières liées à la scolarité de leurs enfants. Pour en bénéficier, la famille ne doit pas dépasser un certain montant de ressources conditionné par le nombre d’enfants à charge. Ces derniers doivent être nés entre le 16 septembre 2004 et le 31 décembre 2016. Le montant de l’ARS varie en fonction de la situation du ménage et peut aller de 376,98 euros à 411,56 euros. L’aide est versée en une fois à la fin du mois d’août.

La prime exceptionnelle versée le 15 septembre 2022

Cette prime – à ne pas confondre avec l’ARS – est uniquement versée aux ménages ayant des minimas sociaux (RSA, AAH), aux étudiants boursiers, aux personnes qui perçoivent des aides au logement et qui touchent la prime d’activité. Si vous êtes éligibles, le versement sera effectué de manière automatique le 15 septembre 2022 par l’organisme dont dépendent vos minima sociaux (CAF ou Pôle Emploi).

Lire aussi

• Women in games : l’association qui aide les femmes à peser dans le game
• Consentement explicite obligatoire : l’Espagne durcit sa législation contre le viol

Inscrire son enfant à une activité sportive

Les parents souhaitant inscrire leur enfant à une activité sportive bénéficient d’une aide financière appelée le Pass’Sport. Cette allocation est de 50 euros par enfant/jeune adulte éligible. En réalité, cette aide ne concerne pas uniquement les parents, certains étudiants de plus de 18 ans peuvent en bénéficier aussi. Pour vérifier les conditions d’éligibilité rendez-vous sur le site du ministère des sports.

Une réduction d’impôts pour les parents

Dans le cadre des réductions d’impôts liés à la famille, vous pouvez prétendre à une réduction d’impôts sur le revenu. Le montant s’élève à 61 euros pour un enfant inscrit au collège, 153 euros pour un lycée et 183 euros pour un étudiant du cycle supérieur. Pour voir les conditions d’éligibilité, rendez-vous sur le site des finances publiques 

Bénéficier d’un crédit d’impôt en employant un enseignant à domicile

Si vous prévoyez d’employer un enseignant à domicile pour aider vos enfants, sachez que vous pourrez peut-être bénéficier d’un crédit d’impôt pour vos dépenses de soutien scolaire. Le montant de l’avantage fiscal est égal à 50 % des dépenses engagées dans la limite de 12 000 €. De nombreux autres services rendus à domiciles sont éligibles au crédits d’impôt comme la garde d’enfants, la préparation de repas etc. En savoir plus sur le crédit d’impôts.

Les prêts bancaires pour vos étudiants

Vous êtes parent d’un étudiant ? Sachez qu’un étudiant de plus de 18 ans, qui poursuit des études supérieures pour préparer un diplôme de l’enseignement supérieur français (université, école de commerce, école d’ingénieur, etc), peut bénéficier – sous conditions – d’un prêt étudiant garanti par l’État. Attention, ce prêt est généralement sollicité entre les mois de mai et d’août en prévision de la rentrée scolaire et universitaire.

Améliorer le pouvoir d’achat des étudiants

Frappés de plein fouet par l’inflation, le gouvernement a mis en place des dispositifs pour améliorer le pouvoir d’achat des étudiants. Ils bénéficieront de certaines mesures comme le maintien des repas à 1 euros, la revalorisation de 4% de la bourse, le gel des droits d’inscription à l’université et des loyers dans les résidences des Crous etc. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le guide de la rentrée étudiante 2022

L’APL, une aide souvent utilisée par les étudiants

L’aide personnalisée au logement (APL) est une aide financière aux locataires à faibles revenus. Cette année elle connaît une revalorisation de 3,5% avec la loi sur le pouvoir d’achat promulguée le 16 août dernier. Les étudiants y ont souvent recours lorsqu’ils n’ont pas le choix de quitter le foyer familial pour se rapprocher de leur école. Le site de la CAF a mis en place un simulateur afin de connaitre vos droits à percevoir l’APL. Si vous remplissez les différents critères d’éligibilité sur le site de votre régime d’attachement, CAF ou MSA.  Le montant de cette allocation est très souvent versée au bailleur qui va ensuite déduire cette somme du montant du loyer restant à votre charge.

Remise sur le carburant

Face à l’envolée des prix du carburant, le gouvernement a mis en place une réduction qui sera effective dès la rentrée. A partir du 1er septembre, une ristourne de 30 centimes par litre (TTC) pour les gazoles, essences, gaz de pétrole, et gaz naturel sera effective jusqu’au 31 octobre 2022. Le montant de l’aide sera minoré à 10 centimes par litre entre le 1er novembre et le 31 décembre 2022.

Partager cette publication