Nomination: Sophie Bellon nouvelle DG de Sodexo

Le 16 février, Sophie Bellon, est élue DG de Sodexo, multinationale française de l’agro-alimentaire. Présidente du Conseil d’administration depuis 2016, la fille du fondateur de l’entreprise était également Directrice Générale par intérim depuis octobre dernier. Retour sur une carrière bien remplie.

Sommaire

  • Une élection agitée
  • Les premiers pas de Sophie Bellon dans le monde de l’entreprise
  • Retour au bercail familial
  • Une présence dans les instances dirigeantes
  • Une personnalité récompensée
  • Swift, un réseau féminin

Le géant de l’agro-alimentaire Sodexo connait son nouveau directeur général. Surprise, ce n’est pas un candidat extérieur mais bien Sophie Bellon, présidente du Conseil d’Administration depuis 2016. Une preuve de plus que la parité évolue dans le bon sens pour l’économie française. La nouvelle dirigeante connait son poste, elle était directrice dénérale par intérim depuis octobre dernier, après l’éviction de Denis Machuel. Sophie Bellon, fille du fondateur de Sodexo Pierre Bellon décédé le 31 janvier dernier était, en 2016, la première femme à présider le conseil d’administration d’un groupe du CAC 40.

Une élection agitée

Ce mercredi 16 février, le Conseil d’Administration de Sodexo a tranché: Sophie Bellon est la nouvelle PDG. « Sa connaissance en profondeur des activités du groupe, qu’elle a rejoint en 1994, a été jugée par le conseil comme un atout majeur« , détaille un communiqué de l’entreprise. La multinationale de l’agro-alimentaire fait confiance à sa nouvelle présidente qui proposerait « un parfait alignement entre la définition de la stratégie et son exécution« .

Depuis fin juillet et la création d’un comité de transition de douze personnes, présidé par Sophie Bellon, Sodexo se cherchait un nouveau DG au profil bien défini. Afin d’accélérer « la transformation du groupe« , l’entreprise privilégiait un dirigeant avec « une expérience internationale très forte, une grande connaissance du marché américain et de la transformation digitale ». Cependant, le choix du Conseil d’Administration n’était pas arrêté puisque c’est finalement Sophie Bellon qui a été désignée. 

La nouvelle directrice générale du groupe, également mère de quatre enfants, a réagi dans le communiqué de l’entreprise: « Ensemble, avec ma famille, nous réaffirmons notre engagement sur le long terme à conserver le contrôle et accompagner le développement de Sodexo« .

Les premiers pas de Sophie Bellon dans le monde de l’entreprise

Née à Marseille le 19 août 1961, Sophie Bellon est diplômée de l’École des Hautes Études Commerciales du Nord (EDHEC) à Lille en 1983. Par la suite, elle s’exporte à New-York et débute une carrière dans le secteur bancaire avant de s’insérer dans le monde de la mode. Ce choix de ne pas directement rejoindre l’entreprise familiale après ces études, Sophie Bellon l’explique dans un entretien accordé à Forbes le 10 septembre 2019: «Mon père m’avait élevée en disant : « On ne confond pas organigramme et arbre généalogique » ». Elle poursuit: « À l’âge de 20 ans je me suis dit que je devais aller explorer quelque chose d’autre. »

Retour au bercail familial

À la suite de neuf années passées aux États-Unis, Sophie Bellon décide de revenir en France. C’est en 1994 que la future PDG de Sodexo rejoint enfin l’entreprise fondée par son père. Elle débute dans le département financier où elle reste quatre ans. En 2004, après que Michel Landel soit désigné nouveau DG de Sodexo, elle est promue Directrice du contrôle de gestion stratégique. Sophie Bellon est alors chargée de travailler sur un programme de fidélisation de la clientèle. Son ascension se poursuit en 2008 quand elle accède à la Direction Générale des services aux entreprises de Sodexo en France. En 2013, elle rejoint le siège du groupe et devient Responsable globale de la stratégie de recherche, développement et innovation.

Une présence dans les instances dirigeantes

Dès 1989, avant même le début de ses activités pour l’entreprise, Sophie Bellon adhère au Conseil d’administration du groupe. 24 ans plus tard, elle est désignée vice-présidente puis présidente en 2016. Entre temps, elle pousse son intérêt pour le fonctionnement interne d’autres entreprises, en devenant membre du conseil d’administration de L’Oréal en 2015 ou en faisant partie du conseil d’administration de l’Association française des entreprises privées (AFEP) depuis décembre 2017. C’est la première femme à présider le conseil d’administration d’une entreprise du CAC 40 (le groupe n’est aujourd’hui plus côté en Bourse depuis juin 2020).

En tant que présidente du conseil d’administration, Sophie Bellon nomme Denis Machuel nouveau Directeur Général de Sodexo en 2018. Le 16 février 2022, après une intérim de cinq mois, elle succède au même Denis Machuel à la tête de Sodexo. 

Une personnalité récompensée

Adepte du yoga et fan d’art contemporain, Sophie Bellon est également une militante qui souhaite promouvoir l’égalité. En 2019, elle réagit à une question au sujet de sa nomination historique dans un Conseil d’Administration d’un groupe du CAC40: « La mixité est un sujet que j’ai toujours porté haut et fort. Attribuer exclusivement un métier à un homme ou bien à une femme, ce n’est plus possible aujourd’hui. » déclare-t-elle. Elle poursuit: « Beaucoup d’études démontrent que lorsque les équipes sont diverses, les entreprises sont plus performantes ».

« Attribuer exclusivement un métier à un homme ou bien à une femme, ce n’est plus possible aujourd’hui ». Sophie Bellon, Présidente et directrice générale de Sodexo

Swift, un réseau féminin

En 2009, elle prend l’initiative de mettre en place Swift, un réseau féminin d’entreprises. Le but était clair: faire avancer l’égalité au sein des entreprises françaises. Six ans plus tard, alors que Sophie Bellon est vice-présidente du CA, Sodexo compte déjà 38% de femmes au conseil d’administration et 43% au sein du comité exécutif. Avec cette nouvelle nomination, Sophie Bellon devrait agir encore un peu plus pour l’économie française.

 

 

Partager cette publication

Informelles a besoin de vous!

A trois associés- Olivia Strigari, Yves Bougon et Mickaël Berret -  on a réalisé un rêve un peu fou: créer un média économique indépendant pour les femmes actives, pour avoir un impact sur l’égalité femme-homme, pour briser le plafond de verre et l’isolement des femmes managers, insuffler l’esprit de sororité parmi toutes celles qui œuvrent au quotidien, pour les inspirer avec des portraits de leurs paires, pour partager leurs expériences, leurs coups de gueule et de tête, pour les accompagner pas à pas dans leur aventure. Celle d’être une femme épanouie et libre.

Ce rêve est désormais en ligne, à un an de son lancement. Avec un nouvel outil génial qui œuvre pour la presse indépendante: la plateforme Jaimelinfo qui permet de faire des dons défiscalisés aux médias qui vous tiennent à cœur. Alors si vous partagez notre démarche et avez envie de contribuer à l’avancée de la parité, n’hésitez pas à nous soutenir ! Votre don sera défiscalisé à 66% et, en plus, réduira vos impôts!

Pour agir concrètement et faire que l’indépendance financière des femmes soit une réalité et l’entrepreneuriat féminin facilité…

Soutenez Informelles.media, la presse libre et indépendante pour l’empowerment féminin!

Donate