Un palmarès des 40 entreprises françaises dirigées par des femmes

Lancé à l'initiative de BNP Paribas et du Women's forum, le "French Women Entrepreneur", un palmarès de 40 entreprises dirigées par des femmes, est en train de voir le jour. Que faut-il faire pour se porter candidate?

Sommaire

  • LE FWE40, le premier palmarès d’entrepreneuriat féminin
  • Un accompagnement qui répond aux besoin des dirigeantes
  • « Rendre visible les projets des femmes entrepreneuses »
  • Quelles modalités pour s’inscrire ?

LE FWE40, le premier palmarès d’entrepreneuriat féminin

Lancé cette semaine sous le haut patronage du Ministère de l’économie et des Finances, la banque BNP Paribas et le Women’s Forum lancent le French Women Entrepreneur 40 (FWE40). Ce palmarès de 40 entreprises – dont Catherine Barba, sérial entrepreneure (Cashstore, Malinea, Win Forum, Envi) est la marraine – sera composé d’environ vingt startups et jeunes pousses, quinze PME (Petites et Moyennes entreprises dont le chiffre d’affaires est compris entre 10 et 50 millions d’euros) et cinq ETI (Entreprises de taille intermédiaire dont le chiffre d’affaires est compris entre 50 et 150 millions d’euros).

Un accompagnement qui répond aux besoin des dirigeantes

En partenariat avec Be A Boss, Bpifrance, EcoVadis et HEC Paris, les entreprises recevront chacune un accompagnement sur mesure. Be A Boss leur apportera une visibilité médiatique, notamment via son podcast sur l’entrepreneuriat féminin. HEC leur donnera accès à un ensemble de ressources via son Innovation & Entrepreneurship Center. BNP Paribas contribuera au développement de leur réseau via plusieurs sessions de networking et leur permettra de participer à la journée de la femme entrepreneure à Roland Garros. EcoVadis les accompagnera dans l’évaluation et le suivi de leurs performances RSE. Enfin, le Women’s Forum les accueillera sur la scène du Global Meeting 2022 en novembre à Paris et leur fera bénéficier de sa communauté internationale.

« Rendre visible les projets des femmes entrepreneuses »

C’est pour encourager les porteuses de projet, identifier et donner de la visibilité aux dirigeantes que cette initiative voit le jour. Marguerite Berard, directrice de la Banque Commerciale en France BNP Paribas explique dans un communiqué de presse : « Nous voulons rendre visibles les projets des femmes entrepreneures, leur apporter un accompagnement sur-mesure et contribuer ainsi à la croissance de leur entreprise. […] Et parce que les réseaux offrent un soutien précieux, nous créerons via cette initiative des moments de partage pour encourager d’autres femmes à concrétiser leur projet, sans se fixer de limite ».

« Nous voulons rendre visibles les projets des femmes entrepreneures […] Et parce que les réseaux offrent un soutien précieux, nous créerons via cette initiative des moments de partage pour encourager d’autres femmes à concrétiser leur projet, sans se fixer de limite. » Marguerite Bérard, Directrice de la Banque Commerciale en France de BNP Paribas

Audrey Tcherkoff, directrice général du Women’s Forum renchérit: « Nous avons décidé d’unir nos forces avec BNP Paribas, partenaire stratégique du Women’s forum, afin de traduire en actions nos engagements visant à promouvoir l’entrepreneuriat féminin. »

Quelles modalités pour s’inscrire ?

Les candidatures sont ouvertes du 21 mars au 12 Septembre à minuit. La participation est gratuite. L’entreprise (start-up, TPE, PME, ETI.) doit avoir été (co)fondée par une femme, domiciliée sur le territoire français dont les Dom-Pom, et être âgée de plus de  de 3 ans d’existence. Par ailleurs, l’entreprise doit être une société non filiale ou non détenue par de grands groupes côtés en France ou à l’international.

En ce qui concerne la situation de l’entreprise, elle doit avoir une croissance du chiffre d’affaires à différencier selon la catégorie appréciée après une comparaison des chiffres d’affaires sur la période courant de 2017 à 2020. Et enfin, la rentabilité doit être positive (RN ou EBITDA > 0) pour les PME et ETI.


Lire aussi

L’agenda business des femmes managers et des entrepreneuses en 2022
Le portrait du mois dans Smart Tech: Marie-Virginie Klein, chez Tilder et Willa

 

soutenez informelles Un palmarès des 40 entreprises françaises dirigées par des femmes

Découvrez aussi

LOUAIL Audrey photo Le portrait du mois dans Smart Tech: Audrey Louail, PDG d'Ecritel et présidente de Croissance Plus

Le portrait du mois dans Smart Tech: Audrey Louail, PDG d’Ecritel et présidente de Croissance Plus

De l'édition et du marketing digital, à l'infogérance, le parcours Audrey Louail, énergique dirigeante d’Ecritel, une entreprise de cloud et d'hébergement et no...

Photo Clarisse Serre e1669808763335 L'Interview Informelle: Clarisse Serre, avocate en droit pénal et « lionne du barreau»

L’Interview Informelle: Clarisse Serre, avocate en droit pénal et « lionne du barreau»

Classée parmi les 30 avocats « les plus puissants de France », Clarisse Serre est une avocate pénaliste hors normes. Dans son livre paru en septembre, « La lion...

AG Heilbronner Heydemman 17ème édition du Women’s forum : le temps des femmes, de leur santé, de la paix et du climat.

17ème édition du Women’s forum : le temps des femmes, de leur santé, de la paix et du climat.

Le Global Meeting du Women’s Forum for the Economy & Society revient pour sa 17 ème édition à Paris et se tiendra jusqu’à mercredi 30 novembre au Palais Brongni...

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Partager cette publication

Informelles a besoin de vous!

A trois associés- Olivia Strigari, Yves Bougon et Mickaël Berret -  on a réalisé un rêve un peu fou: créer un média économique indépendant pour les femmes actives, pour avoir un impact sur l’égalité femme-homme, pour briser le plafond de verre et l’isolement des femmes managers, insuffler l’esprit de sororité parmi toutes celles qui œuvrent au quotidien, pour les inspirer avec des portraits de leurs paires, pour partager leurs expériences, leurs coups de gueule et de tête, pour les accompagner pas à pas dans leur aventure. Celle d’être une femme épanouie et libre.

Ce rêve est désormais en ligne, à un an de son lancement. Avec un nouvel outil génial qui œuvre pour la presse indépendante: la plateforme Jaimelinfo qui permet de faire des dons défiscalisés aux médias qui vous tiennent à cœur. Alors si vous partagez notre démarche et avez envie de contribuer à l’avancée de la parité, n’hésitez pas à nous soutenir ! Votre don sera défiscalisé à 66% et, en plus, réduira vos impôts!

Pour agir concrètement et faire que l’indépendance financière des femmes soit une réalité et l’entrepreneuriat féminin facilité…

Soutenez Informelles.media, la presse libre et indépendante pour l’empowerment féminin!

Donate