Home » Une récompense pétillante pour soutenir l’entrepreneuriat féminin

Une récompense pétillante pour soutenir l’entrepreneuriat féminin

Depuis 1972 la maison de Champagne Veuve Clicquot s'investit pour soutenir les femmes PDG ou créatrices d'entreprise. Les candidatures pour les prochains Bold Awards sont ouvertes et ses prochaines "Rencontres audacieuses" reviennent bientôt. Découvrez le programme mis en œuvre pour l'automne.

Sommaire

  • L’ADN du programme Bold by Veuve Clicquot
  • Un nom, plusieurs actions
  • D’autres rendez-vous « Bold »
  • Le baromètre sur l’entrepreneuriat féminin

L’ADN du programme Bold by Veuve Clicquot

Si l’histoire de la Maison Veuve Clicquot est une histoire de courage et d’esprit entrepreneurial sous la houlette de Barbe-Nicole Ponsardin, devenue Madame Clicquot, dont un livre qui sort aujourd’hui en Italie retrace le parcours hors normes, « Morgana. L’uomo ricco sono io » (Morgane, L’homme riche c’est moi) de Michela Murgia et Chiara Tagliaferri, on retrouve cette audace dans l’esprit du programme Bold by Veuve Clicquot qui accompagne et récompense chaque année des femmes qui osent. « Nous essayons toujours d’imaginer ce qu’aurait pensé madame Clicquot, ce qu’elle aurait fait. Cette femme était un mélange d’audace et de détermination, elle était absolument incroyable » déclare Jean-Marc Gallot, PDG de Veuve Clicquot lors de la cérémonie de remise du prix Bold Woman Award 2020. « Les femmes ont des barrières sociales et sociétales plus importantes que les hommes pour entreprendre », souligne-t-il. C’est donc pour cette raison que la célèbre marque de Champagne à la robe d’or s’est investie pour la promotion de l’entrepreneuriat des femmes et leur action professionnelle depuis 1972, avec le lancement de son « Business woman award »  à l’occasion du bi-centenaire de la création de la Maison, aujourd’hui devenu Bold Woman award.

“Les femmes ont des barrières sociales et sociétales plus importantes que les hommes pour entreprendre ” Jean-Marc Gallot, PDG de Veuve Clicquot.

Un nom, plusieurs actions

Bold by Veuve Clicquot englobe plusieurs actions: deux prix féminins, le Bold Woman Award pour les femmes PDG ou les fondatrices  depuis plus de trois ans d’une entreprise basée en France, et le Bold Future Award, pour les créatrices d’entreprises de moins de trois ans avec une innovation significative qui casse les codes du marché dans lequel elles s’inscrivent. Toutes doivent être porteuses de valeurs éthiques et favoriser un environnement de travail agréable et inclusif. Mais comme « on ne change pas le monde avec la moitié du monde », ainsi que l’explique Carole Bildé, Directrice marketing de LVMH, dans la vidéo de présentation du Bold woman award 2020, Veuve Clicquot a choisi de créer une troisième récompense le Bold Champion award qui met en lumière un homme qui s’est illustré pour rendre plus visible le travail des femmes. La deadline pour présenter les dossiers de 2021 approche. Pour faire acte de candidature ou promouvoir une femme de son entourage aux prix de Bold et Future Bold Woman, les inscriptions, gratuites, sont ouvertes jusqu’au 22 septembre sur le site de Veuve Clicquot.

D’autres rendez-vous « Bold »

Pour aller plus loin dans l’accompagnement des néo ou futures entrepreneuses, la maison de champagne s’est associée avec Sista, « le collectif qui réduit les inégalités de financement entre les hommes et les femmes », via Sista X Bold, une plateforme dédiée qui offre 1000 heures de mentoring et met en relation des créatrices d’entreprises avec une centaine d’experts pour une heure d’échange sur les problématiques les plus variées auxquelles elles ont pu faire face depuis la crise de Covid19 : gestion de crise, plan de trésorerie, business model…

Enfin, la maison de Champagne organise des “Rencontres audacieuses” qui réunissent des professionnels de l’entrepreneuriat expérimentés et des entrepreneures demandeuses d’expertise sur leurs activités ou futures activités, dont les premières ont eu lieu le 1er juillet dernier présentées par Lisa Vignoli.  Les prochaines “rencontres audacieuses” auront lieu en octobre à Marseille, pour un temps d’échanges autour de thèmes comme la confiance en soi, les levées de fonds ou encore des aspects plus techniques de l’entrepreneuriat. Les moments de discussion, de partage aux dernières “rencontres audacieuses” ont été aussi un moment bilan, via le baromètre international Veuve Clicquot sur les femmes créatrices d’entreprise.

Le baromètre sur l’entrepreneuriat féminin

Les résultats de la seconde édition du baromètre international de Veuve Clicquot sont sans appel et mettent en lumière les effets de la crise sur l’entrepreneuriat, ainsi que les barrières mentales et structurelles auxquelles les femmes aujourd’hui font toujours face. Le constat est le suivant : “Un manque d’identification des rôles modèles : seules 17% des aspirantes sont capables de nommer une entrepreneure à succès” alors que plus de 92 % d’entre elles se disent être inspirées par d’autres femmes cheffes d’entreprise.

« Un manque d’identification des rôles modèles : 17% des aspirantes sont capables de nommer une entrepreneure à succès” Baromètre 2021 by Veuve Clicquot

Toutefois, les femmes n’ont pas baissé les bras face à la crise sanitaire. En effet, l’envie d’entreprendre chez les femmes a augmenté de 10 points depuis 2019. Plus d’un tiers d’entre elles ont été en mesure de développer de nouvelles opportunités pendant la crise et 53 % d’entre elles se sentent plus « confiantes et déterminées » qu’avant la pandémie. De plus, elles ont de moins en moins honte de vouloir gagner de l’argent et d’avoir de l’ambition. En effet, si en 2019 79 % des femmes entrepreneures avaient pour première motivation d’être leur propre patron ou de donner du sens à leur vie – l’argent et la reconnaissance sociale n’étaient pas une priorité pour la majorité d’entre elles- en 2021, la donne a changé : 57 % des femmes entreprennent en vue de gagner de l’argent ou d’obtenir de la reconnaissance sociale. Les femmes n’ont plus honte d’afficher leurs ambitions et de s’investir à 100 % pour leur projet de carrière, leur projet de vie. Rendez-vous pour découvrir les prochaines lauréates des Bold Awards en novembre 2021.

Découvrez aussi

Un document unique: un an de Covid19 vu par l’AFP

Marielle Eudes, Directrice de la Photo de l’AFP, et Les Arènes publient "Pandemia, Ce que nous avons vécu". Plus de 420 photos résument un an de pandémie sur to...

Le grand retour de la FIAC avec Jennifer Flay. Entretien

Avec la FIAC au Grand Palais Éphémère sur le Champ-de-Mars du 21 au 24 octobre 2021, Paris devient à nouveau la semaine la capitale internationale de l'art cont...

Le portrait du mois dans Smart Tech: Hélène Huby, à la conquête des étoiles

Retrouvez chaque mois le portrait d'une femme de la tech dans l'émission de Delphine Sabattier, Smart Tech, sur la chaîne B-Smart. Pour celui d'Octobre, Hélène ...

Partager cette publication